← Tous les articles du blog

Les étapes du jeûne intermittent

Sophie Fuller

Sophie Fuller

15 janvier 2023

Les étapes du jeûne intermittent

Vous avez peut-être entendu récemment le terme "jeûne intermittent" sur la scène de la santé, et ce pour une bonne raison. Il s'agit d'un mode d'alimentation qui a suscité un intérêt croissant ces dernières années en raison de ses avantages impressionnants pour la santé(1). Son évolution est ancrée dans de riches pratiques culturelles et religieuses, et la science récente a renforcé ses bienfaits pour la santé, le plaçant au premier plan de l'industrie de la santé.

Le jeûne intermittent consiste à alterner des périodes dédiées à l'alimentation et au jeûneen ne consommant que de l'eau, du thé ou du café noir. Il existe de nombreux types de jeûne intermittent, allant du jeûne quotidien de 16 heures à des jeûnes plus longs pouvant aller jusqu'à 48 heures, pratiqués de manière occasionnelle.

Dans cet article de blog, nous allons examiner les différentes étapes du jeûne intermittent et explorer ce qui se passe dans votre corps à chaque étape du voyage !

Comment faire un jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est généralement pratiqué sur une base quotidienne ou hebdomadaire, en fonction de la durée du jeûne choisie. Par exemple, vous pouvez jeûner intentionnellement pendant 16 heures chaque jour ou faire un jeûne de 24 heures une fois par semaine. Le type le plus courant de jeûne intermittent est la méthode 16:8, qui consiste à manger pendant une fenêtre de 8 heures et à jeûner pendant les 16 heures restantes.

Votre méthode de jeûne doit être choisie en fonction des éléments suivants :

Lorsque vous choisissez un style de jeûne intermittent qui vous convient, il est important d'être à l'écoute de votre corps tout au long du processus, en ajustant votre temps de jeûne en fonction de vos succès et de vos obstacles.

Il est indéniablement utile de suivre vos progrès tout au long de votre parcours de jeûne, en vous assurant que vous consommez une quantité adéquate de d'eaude calories et de nutriments. Ce suivi peut être effectué à l'aide d'un journal écrit ou d'un outil tel que Fastic. Après tout, notre application est conçue spécifiquement pour ceux qui cherchent à améliorer leur santé et leur bien-être grâce au jeûne.

Que se passe-t-il dans votre corps pendant un jeûne ?

Lorsque vous jeûnez, votre corps passe par plusieurs étapes. Chaque étape offre un avantage différent, de l'utilisation des graisses corporelles à la gestion de l'insuline, en passant par la guérison cellulaire et la réduction systémique de l'inflammation.

Au fur et à mesure que la durée de votre jeûne avance, votre corps déplace son utilisation de l'énergie de la nourriture vers les réserves de graisse. Il entre alors dans une nouvelle phase de nettoyage cellulaire, l'autophagieC'est au cours de cette phase que nous récoltons les bénéfices d'un jeûne prolongé, qui se termine par une cétose.

Le passage d'une étape à l'autre est un exploit impressionnant de magie biologique ; examinons de plus près les tenants et les aboutissants de ce que votre corps fait pendant chaque étape du jeûne intermittent.

Les étapes du jeûne intermittent

Phase 1 : Immédiatement après votre repas

Comme une machine bien huilée, votre corps se met au travail juste après votre repas ; les glucides ingérés sont traités et libérés dans le sang sous forme de glucose (sucre). En conséquence, votre glycémie augmente, ce qui déclenche la production d'insuline.

En tant qu'hormone, l'insuline a deux fonctions importantes :

Phase deux : 3 heures après votre repas

Le glucose est transporté dans le sang et les tissus par l'insuline, ce qui entraîne une baisse de la glycémie. Pendant que l'insuline circule, votre corps est prêt à absorber de l'énergie. Pendant ce temps, tant que le glucose est dans le sang et que le glycogène est dans les muscles et le foie, la graisse n'est pas utilisée comme source d'énergie. Notre corps passe à la production d'énergie à partir des graisses une fois que le glucose dans le sang est épuisé et que les réserves de glycogène sont utilisées.

Phase trois : 9 heures après votre repas

Une fois que la digestion et la production d'insuline se sont stabilisées, votre organisme bénéficie d'une brève période de repos.

Cependant, nous sommes rapidement remis en action car nos organes, nos muscles et nos tissus cognitifs ont tous besoin d'une énergie continue - ici, nous accueillons le glucagon, une hormone produite dans le pancréas qui favorise la dégradation du glycogène en glucose dans le foie !

Dès que la glycémie baisse, l'organisme doit réagir. Ce faisant, le glucagon est libéré dans la circulation sanguine, ce qui permet de rétablir la glycémie et de fournir de l'énergie à l'organisme.

Phase quatre : 11 heures après votre repas

Les réserves de glucagon de votre corps sont maintenant faibles. Mais comme vos organes vitaux ont toujours besoin d'énergie, le corps se tourne vers les réserves de graisse.

Fait fantastique : L'apport calorique moyen d'un humain adulte sous forme de réserves de graisse s'élève à environ 80 000 calories.

Afin de puiser dans ce réservoir d'énergie, votre corps commence à produire 6 hormones brûleuses de graisse;

Ce mécanisme hormonal vital remplit plus ou moins la même fonction que le métabolisme des graisses.

"Qu'est-ce que le métabolisme des graisses?", entendez-vous demander ?

Le métabolisme des graisses (lipides) est un processus biologique qui décompose les graisses ingérées en acides gras et en glycérol (le squelette des lipides) en composés plus simples qui peuvent être utilisés pour aider les cellules de l'organisme dans les fonctions quotidiennes.

Phase cinq : 14 à 16 heures après le repas

Une fois que vos hormones de métabolisation des graisses se sont mises au travail pour fournir à l'organisme une nouvelle énergie, des cétones commencent à être produites dans le foie à la suite de la combustion des graisses. Ce processus commence 14 à 16 heures après votre dernier repas, mais son intensité augmente en fonction de la durée du jeûne.

Les cétones sont des molécules d'acides gras qui se forment lorsque les cellules sont décomposées et sont connues pour fournir de l'énergie au cœur, au cerveau et aux organes vitaux.

Ils activent les cellules nerveuses, renforcent les capacités intellectuelles et développent de nouvelles cellules à partir de vos cellules souches. Ces petites centrales électriques sont la raison pour laquelle de nombreuses personnes font état de niveaux accrus de concentration et de cognition lorsqu'elles jeûnent pendant de longues périodes.

Phase six : 16 heures après le repas

Vous avez atteint autophagie - un processus déclenché par un jeûne prolongé et une combustion des graisses !

Traduit du grec ancien αὐτόφαγος (autóphagos), qui signifie "se consommer soi-même", c'est exactement ce qui se passe 16 heures après votre dernier repas ; vos cellules commencent à se transformer.

Les anciens composants cellulaires et les protéines inutilisées sont recyclés au cours de cette étape, renouvelant ainsi complètement les cellules au travail ! Ce processus de nettoyage augmente l'efficacité de vos cellules et prolonge leur durée de vie, et donc la vôtre.

À ce stade, votre estomac est probablement en train de gargouiller, impatient de prendre votre prochain repas. Mais attendez ! Rompre efficacement un jeûne est une étape essentielle pour s'assurer que ce mode de vie est durable pour vous, alors faisons-le ensemble.

Comment rompre un jeûne

La rupture du jeûne est tout aussi importante que l'entrée dans le jeûne. Lorsque vous rompez le jeûne, il est important d'aider votre corps à se réalimenter en introduisant lentement des aliments nutritifs et faciles à absorber qui favorisent une bonne digestion.

La clé du succès est de passer à une phase d'alimentation avec un repas équilibré. Concentrez-vous sur la création d'une assiette nourrissante et variée, comprenant des protéines comme du bœuf maigre, du poisson ou du tofu, des graisses saines comme l'avocat et les noix, ainsi que des glucides complexes comme les céréales complètes. Chaque macronutriment est essentiel à la santé et au bien-être.

Manger un mélange équilibré de protéines, de glucides et de graisses saines après avoir jeûné pendant une longue période est essentiel pour satisfaire les besoins de votre corps, alimenter vos niveaux d'énergie, vous rassasier plus longtemps et assurer les fonctions corporelles de base.

Lorsque vous préparez votre repas, concentrez-vous sur des aliments qui ne provoqueront pas de pics de glycémie, n'irriteront pas l'intestin et ne vous donneront pas envie de manger davantage. Veillez à prendre le temps de préparer, cuisiner et manger votre repas en toute conscience, afin de donner à votre esprit et à votre corps le temps de se réadapter à la phase d'alimentation et de favoriser une digestion saine dans un état de calme.

Pour résumer...

Le jeûne intermittent est une tendance nutritionnelle populaire qui consiste à alterner des périodes de repas et de jeûne. Il existe différents types de jeûne intermittent, allant d'un jeûne quotidien de 16 heures à des jeûnes plus longs pouvant atteindre 48 heures. Pendant un jeûne, le corps passe par plusieurs étapes, de l'état d'alimentation initial à l'état de jeûne à long terme. Il est important de rompre un jeûne avec précaution en introduisant lentement des aliments nutritifs dans votre alimentation et en évitant de trop manger.

Il est important d'utiliser le jeûne intermittent de manière saine et durable pour s'assurer que vous créez des habitudes qui favorisent votre bien-être mental et physique.

Si vous souhaitez essayer le jeûne intermittent, essayez Fastic Plus dès aujourd'hui. Apprenez des experts sur les avantages du jeûne, la création d'un mode de vie sain, comment progresser dans vos objectifs de santé et faites partie d'une communauté mondiale de personnes partageant les mêmes idées.

Vous n'avez pas encore l'application Fastic ? Téléchargez-la gratuitement sur votre App Store !

Partager sur Facebook Partager sur Twitter